Bandeau
Circonscription de Saint Pierre de Chandieu
Slogan du site

Site de la circonscription de l’Education Nationale de Saint-Pierre de Chandieu

Adapter ses déplacements à différents types d’environnements : activités gymniques en maternelle
Article mis en ligne le 15 octobre 2013

par Geneviève Lafay

Vous trouverez dans cet article des recommandations pour la mise en œuvre d’un module d’enseignement en maternelle.
Vous aurez accès à la liste du matériel utilisé pour créer les dispositifs ainsi qu’aux photographies des différents dispositifs installés en séances de découverte.
Le lien vous permettra d’accéder au document départemental "Vers la construction d’un répertoire moteur gymnique au cycle 1 ", rédigé en 2011 par l’ARIP Compétence 4 du département du Rhône, sous la direction de Christine CHARVET-NERI, CPD en EPS.

Adapter ses déplacements à différents types d’environnement en activités gymniques à la maternelle
- Animation pédagogique en circonscription du 6/02/2013

Se connaitre pour agir en sécurité : auto adaptation

La séance de découverte permet de travailler les règles de sécurité qui assurent la réussite de tous, en offrant un maximum de pratique. Les élèves se repèrent et se déplacent dans un espace très repérable.
Une séance se construit avec un temps avant, pendant et après, avec un vocabulaire précis (sur les lieux et le temps) et des règles…
Chaque parcours est signalé par un cerceau d’entrée et de sortie, des repérages de zone stop par exemple ou sur les bancs, caisses…
Les zones stop peuvent être colorées avec la couleur de l’action. On peut alors demander à l’enfant de s’arrêter dans une position en rapport avec le chemin proposé.
On peut envisager de tracer des flèches pour signaler le chemin de retour.
L’adulte se trouve à la sortie des ateliers où sont les difficultés.
On peut envisager un parcours en étoile qui est très bon pour une découverte mais ne permet pas de complexification.
Matériel à envisager : 2 plans inclinés ; des pas japonais confectionnés avec des tapis très fins de différentes couleurs (Décathlon) ; de la mousse de plombier pour isoler les tuyaux afin de protéger les barreaux d’échelles métalliques ; des bandes de musculation caoutchoutées pour matérialiser les diverses zones : de la rubalise pour indiquer les lieux interdits.
Les arceaux ne sont pas riches en évolution possible.
On envisage une fréquence de 2 jours par semaine sur 6 semaines, à raison de 2 parcours par séance.

Chemin « rouler » : on construit l’avant, l’arrière de façon très progressive, lentement.
Avec les PS, on tourne n’importe comment, la zone stop est signalée par une main.
Complexification :
Dans le roulé bouteille ou tonneau on peut commencer bras en l’air puis le long du corps.
S’enrouler. Les pieds sur une caisse en contre-haut on roule sur un plan incliné.
Le plan incliné présente deux lignes, traçant une piste, entre lesquelles on va rouler.

Chemin « s’équilibrer » :
Il faudrait mettre une bande pour matérialiser quand on arrête la marche arrière.
Avec les PS on marche sur le banc, sans avoir à enjamber les bandes.
Comme on cherche à travailler l’équilibre par rapport à son axe vertical, il faut limiter l’intervention de l’adulte.
Complexification :
Sur le banc on enjambe des bandes disposées de façon régulière avec un carré au bout.
On utilise les poutres à bascule et à bandes.
Pour les bandes bleues on pourrait imaginer de mettre des plots aux angles.
Pour la montée sur la poutre : prise des sacs avant de monter et pose en descendant.
Puis les prendre et les lâcher sur la poutre en s’accroupissant.
On transporte les sacs sur la tête, bras tendus, en tournant.
On fait le héron, la jambe en avant, en arrière (la hauteur au début est peu élevée), on s’accroupit, on se met sur la pointe des pieds, en balançant un pied dans le vide.

Chemin « se renverser » :
La hauteur du matériel n’apporte pas de complexification.
Sur le bloc, à la marque, on se retourne pour descendre en arrière.
Il est difficile de complexifier un atelier avec une échelle, on la met donc en découverte.
Complexification :
Déplacement à 4 pattes.
Des bonds de lapins avec des marques larges.
Même chose mais avec des marques plus rapprochées pour approcher les pieds des mains.
Sur le bloc : les pieds se déplacent, mains au sol, bras et jambes tendus. On trace des lignes au sol parallèles au bord du bloc, de plus en plus rapprochées du bord et qui sont un repère pour déplacer les mains.
On remplace les arceaux par des bancs.

Chemin « voler » :
Utiliser des tapis épais et durs.
Complexification :
Saut en frappant dans les mains, en regardant des repères sur le mur, en faisant tinter une sonnette (mais en dernier car il faut avoir construit la verticale).

Sur les ateliers suivants, lors des séances de structuration, le chemin vert est facile pour que tout le monde réussisse, le rouge est difficile, le bleu et le jaune ont très peu de différences (les sollicitations sont différentes mais pas éloignées) le critère de réussite régule le passage.


Plan du site Contact Espace rédacteurs RSS

2009-2021 © Circonscription de Saint Pierre de Chandieu - Tous droits réservés
Haut de page
Réalisé sous SPIP
Habillage ESCAL 4.3.22